Pour revenir au programme complet, cliquer ici.

Mot de bienvenue (8 h 50 à 9 h)

Conférence L’intégrité académique au cœur des pratiques évaluatives. (9 h à 10 h)

Martine Peters de l’Université du Québec en Outaouais..

Depuis son émergence il y a une dizaine d’années, le concept de learning analytics (ou d’analytique des activités

La pandémie a bouleversé le monde de l’éducation. Subitement, les enseignants de tous les ordres d’enseignement ont dû s’approprier un nouvel environnement, en tentant du mieux qu’ils le pouvaient d’être novateurs dans leurs pratiques pédagogiques et évaluatives. Les élèves et les étudiants ont également dû s’adapter à cette nouvelle réalité. Malheureusement, certains ont profité du chaos pour tricher, pour plagier afin d’obtenir des gains académiques non mérités.

Ce qu’on retient de cette situation, c’est que l’intégrité académique doit se retrouver au cœur des pratiques évaluatives, dans la planification, la mise en œuvre et la correction. Dans le cadre de cette présentation, nous proposons diverses stratégies pour accroitre l’intégrité académique dans les grilles d’évaluation, dans les consignes et dans la correction des travaux. Plusieurs ressources (sites web, blogues, documents en ligne) seront proposées aux participants.

COMMUNICATIONS ORALES – Formation à distance et réussite (Salle C de 10 h à 12 h)

(C1 – 10 h) Les avantages et les inconvénients de l’utilisation des quizzes en ligne à l’enseignement supérieur. Carla Barroso da Costa (Université du Québec à Montréal)

(C2 – 10 h 30) Négociation de la charge de travail dans l’évaluation des apprentissages en contexte universitaire : interactions autour de la dose de lectures à faire. Saïdou Segueda (Université de Montréal)

(C3 – 11 h) Calculer la charge d’apprentissage d’un cours hybride. Grégoire Aribaut (CPU, Université de Montréal)

(C4 – 11 h 30) Connecter évaluation des apprentissages et réussite des élèves : dynamiques    et défis des enseignants migrants au Québec. Serigne Ben Moustapha Diédhiou (Université du Québec à Montréal) – Dan Thanh DUONG THI (Université du Québec à Montréal) – Arianne ROBICHAUD (Université du Québec à Montréal) – Madieng Khary Dieng DIOUF (Université du Québec à Montréal)

Fin de la séance dans la salle C

COMMUNICATIONS ORALES – Santé et données probantes (Salle D de 10 h à 12 h)

(D1 – 10 h) L’audacieuse idée d’utiliser l’analyse du mouvement pour évaluer les compétences non techniques en simulation en néonatalogie. Nathalie Loye (Université de Montréal) – Ahmed Moussa (Université de Montréal) – Claude Julie Bourque (Université de Montréal) – Geneviève Dussault (Université du Québec à Montréal) –  Audrey Rochette (Université du Québec à Montréal)

(D2 – 10 h 30) Portrait de narratifs écrits par des mentors en médecine lors d’un cours préalable à l’externat : description et association avec les résultats finaux. Patricia Blanchette (Université de Sherbrooke) – Molk Chakroun (Université de Sherbrooke) – Linda Bergeron (Université de Sherbrooke) – Christina St-Onge (Université de Sherbrooke)

(D3 – 11 h) Développement d’un outil pour documenter l’utilisation d’une stratégie d’apprentissage implantée dans un programme de médecine pré-doctoral. Élise Vachon Lachiver (Université de Sherbrooke) – Martine Chamberland (Université de Sherbrooke) – Jean Setrakian (Université de Sherbrooke) – Linda Bergeron (Université de Sherbrooke) –  Mélanie Marceau (Université de Sherbrooke) – Hassiba Chebbihi (Université de Sherbrooke)

(D4 – 11 h 30) Qualité des narratifs en évaluation : Une approche basée sur des données probantes pour l’identification d’indicateurs de qualité. Molk Chakroun (Université de Sherbrooke) – Vincent Dion (Université de Sherbrooke) – Kathleen Ouellet (Université de Sherbrooke) – Ann Graillon (Université de Sherbrooke) –  Valérie Désilets (Université de Sherbrooke) – Marianne Xhignesse (Université de Sherbrooke)

Fin de la séance dans la salle D

COMMUNICATIONS ORALES – Langue (Salle E de 10 h à 12 h 30)

(E1 – 10 h) Le jugement des examinateurs dans le cas de l’épreuve d’expression orale du TEF. Emine Ince (Université de Montréal)

(E2 – 10 h 30) L’impact de la rétroaction par les pairs entraînés au moyen d’un blogue pour améliorer l’écriture en français langue seconde (FLS). Maria-Lourdes Lira-Gonzales (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue) – Hossein Nassaji (Victoria University) – Kuok Wa Chao (Universidad de Costa Rica)

(E3 – 11 h) L’entrée en recherche par l’évaluation : une étude de cas sur les compétences en littératie et l’appétence des élèves lecteurs. Isabelle Nizet (Université de Sherbrooke) – Martin Lépine (Université de Sherbrooke) – Isabelle Denis (Centre se services scolaire des Samares) – Suzane Hetu (Centre de services scolaire des Samarres) –  Stéphanie Laurence (Université de Sherbrooke)

(E4 – 11 h 30) L’évaluation de la compétence à communiquer oralement en contexte de cercles de lecteurs : des enseignantes en route vers une transformation. Constance Lavoie (Université de Sherbrooke) – Isabelle Nizet (Université de Sherbrooke) – Martin Lépine (Université de Sherbrooke) – Suzane Hétu (Centre de services scolaire des Samares) –  Adèle Gousset (Université de Sherbrooke)

E5 – 12 h) Liens entre le rapport à l’écriture d’enseignants de français du secondaire et l’exercice de leur jugement évaluatif. Jennifer Smith (Université du Québec en Outaouais) – Sylvie Fontaine (Université du Québec en Outaouais) – François Vincent (Université du Québec en Outaouais)

Fin de la séance dans la salle E